Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésEn partenariat avec le CNDH : Le FNUAP au Maroc organise une rencontre de présentation du rapport sur l’état de la population mondiale au titre de 2019

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

11-10-2019

Genève: le CNDH participe à la Consultation mondiale sur le rôle des INDH dans (...)

Lire la suite

08-10-2019

Egypte : Le CNDH participe au congrès sur « Les législations et les mécanismes (...)

Lire la suite

01-10-2019

Participation de la Présidente du CNDH la table ronde de haut niveau sur "la (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

En partenariat avec le CNDH : Le FNUAP au Maroc organise une rencontre de présentation du rapport sur l’état de la population mondiale au titre de 2019

L’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population au Maroc organise en partenariat avec le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) une rencontre de présentation du rapport sur l’état de la population mondiale au titre de l’année 2019. Cette rencontre aura lieu le jeudi 26 septembre à 9h00 à l’hôtel Sofitel Jardin des Roses à Rabat.

Cette rencontre présente aussi une occasion pour enrichir le débat, en préparation à la participation du Maroc au Sommet de Nairobi, qui se tiendra au Kenya du 12 au 14 novembre 2019 et qui fera le bilan de 25 années de mise en œuvre du programme d’action de de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD). Lors de cette conférence tenue au Caire en 1994, 179 gouvernements, dont le Maroc, ont appelé à ce que toutes les personnes aient accès à des soins complets de santé reproductive.

Plusieurs progrès ont été accomplis pour les droits reproductifs, selon le rapport mondial. Parconséquent, la vie de centaines de millions de femmes a été transformée. La chute du nombre des grossesses non désirées et des décès maternels ont ouvert la voie à des vies plus saines et plus productives. Le taux mondial de recours à la contraception moderne est ainsi passée de 24 en 1969 à 52 en 1994. Et le ratio de la mortalité maternel s’est réduit de 369 pour 100 000 naissances vivantes en 1994 à 216 en 2015.

Le rapport mondial montre toutefois que malgré les avancées réalisées depuis la création de l’UNFPA, il y a 50 ans, beaucoup reste à faire pour que les droits et les choix soient une réalité pour tous.En effet, de nombreuses femmes et filles se trouvent toujours heurtées à des obstacles sociaux et économiques qui les empêchent de décider quand se marier, et si et quand elles souhaitent concevoir un enfant. Huit cents millions de femmes en vie aujourd’hui ont été mariées avant 18 ans et plus de 200 millions de femmes qui voudraient éviter une grossesse n’ont pas accès aux informations et services relatifs à la contraception moderne.

Le rapport souligne aussi l’impact de l’évolution des droits reproductifs des femmes sur leurs autres droitsà la vie, à la sécurité, à l’éducation et au travail.
Cette rencontre viendra ainsi lancer un appel pour réaffirmer les promesses faites au Caire et saisir l’occasion historique du sommet de Nairobi pour parachever l’œuvre de la CIPD.

Le Fonds des Nations Unies pour la Population au Maroc et le Conseil national des droits de l’Homme s’engagent à renforcer leur coopération dans différents domaines, en particulier celui de la jeunesse.

 

Haut de page